Photos du mois

.

Plainte de la tourterelle

oiseau2!.mp3

Automne à Montfort

Couleurs d'automne

Becs-scies à Newaygo

Chasse aux chevreuils

à la Galerie d'art Montfort

Le banc de Tony Chiesa

Le banc commémoratif a besoin de vernis; tout comme l'autre banc commémoratif près du grand pont. Les autorités, ou un petit groupe ad-hoc, devraient peut-être prendre en charge l'entretien de ces bancs de grande valeur... Ils ne sont pas les seuls bancs au Corridor (km ~13); et, là aussi, il faudrait un peu plus d'amour...   Voir le Babillard.

Concert sur bateau-ponton

Mmes Louise Lapointe & Diana Zakaïb sont à l’origine de cette belle initiative qui s'est tenue de 14 à 16 h le dimanche 11 août. C'était le tout premier “Apéro musical sur le lac Saint-François-Xavier ”; un événement qu'elles aimeraient voir se reproduire probablement et intéresser tout la petite collectivité. 
Elles vous diraient:
Nous avons eu l’honneur d’avoir parmi nous Mme Nathalie Bourassa, trompettiste et M. Réal Trépanier, guitariste (Laurel Ma Muse) pour ce concert en ponton sur le lac. L’ambiance offerte par nos musiciens était de type “cool Jazz”. 
Il fallait se rendre à l’Ouest de la marina de Newago, passé le pont, avec votre ponton ou toute autre embarcation légère (chaloupe, kayak, canoë, etc.) pour le départ du ponton musical . Vous pouviez être en mode “remorquage” avec un ponton, car nous allions faire le tour du lac entre 14h00 et 16h00.
Une contribution ($) volontaire était souhaitée (et largement méritée...) Google drive
 Par Carl Chapdelaine

Souper-spaghetti, 24 août

Patrouille de la SQ au corridor

Barrière électrifiée!

Une nuit au Refuge...

  • avant - après
  • avant - après
  • avant - après

La navette Lac des 16 Îles

Exposition au Pavillon

Vidange des conteneurs semi-enfouis

Les sacs de ces conteneurs, d'une valeur de 1 000$ selon le préposé à la vidange, sont facilement déchirés par les matériaux de construction que l'on ne devrait jamais y mettre. Celui sur la photo, presque neuf selon lui, a déjà une grande déchirure à sa base, comme nous avons pu le constater. Laisse-t-elle tomber ou couler des déchets au fond du conteneur? Pourtant, nous n'avons vu aucun avis aux usagers indiquant cette interdiction. Heureusement, aucune pièce électronique ne risque de faire défaut dans ce nouveau mobilier urbain dernier cri ou lors de son maniement...

Vidange de la trappe à sable

C'est jour de vidange de la trappe qui a récolté le sable épandu sur la Grande Côte l'hiver dernier. Elle était pleine à ras bord; comme à chaque année apparemment. Elle ne suffit pas à la tâche et une quantité de sable non quantifiée, ainsi que tous les fondants, aboutissent encore dans le chenal qu’enjambe le pont de Montfort. Mais c’est sûrement mieux qu’avant son installation en novembre 2014. Des tonnes de sable qui ne sauront achever de remblayer le chenal et la section «de l’Église» du lac; mais qui pourront être remises sur les routes glacées l’hiver prochain.
L’équipe d’Enviro Sani-Nord est appuyée par des signaleurs et supervisée par Transport Québec. La prudence est bien justifiée si l’on pense aux trois jeunes cyclistes qui surgissent au haut de la côte et la descendent, à la queue leu leu, à toute allure… La trappe à sable

nature in W-N...

Réflexions

Nicole Larivière et Nadine Legendre vous feront découvrir l'approche surprenante de leurs oeuvres photographiques. Et si les représentations vous déroutent un peu, attardez-vous à la palette de couleurs attachante ou à l'Intriguant charme de plusieurs. 

Du 1er juin au 14 juillet 2019 à la Galerie d'art Montfort.

Journée verte 2019

Dégel 2019, lSFX et riv. à Simon

Au creux de l'hiver

Entre -12° et -15°C; ciel gris et pas grand vent. Pas si mal pour ce premier dimanche de février. La visite de France s’était vue proposée d’emprunter le Corridor aérobique au droit du lac Chevreuil, pour une randonnée jusqu’au village de Montfort. Mais l’entrée sur la voie verte par le chemin de Montfort, entièrement remplie de neige, était inaccessible. C’était d’ailleurs sans savoir que seuls les skieurs y sont admis, nous apprendront les jeunes préposés au Pavillon. Une piste tracée dans chaque direction; à ne pas être massacrée par le passage de marcheurs, diront-ils.

Il approche onze heures trente et les stationnements du Pavillon sont pratiquement complets. Fidèles de la messe et skieurs nous ont précédés. Dès franchie la porte d’entrée, le prêtre itinérant, en habit liturgique, semble nous accueillir à bras ouverts. Il est pourtant derrière la double porte vitrée qui sépare le hall d’entrée de la nef, et il s’adresse visiblement à la petite communauté religieuse qui a momentanément retrouvé son lieu de culte. Shut (pas de bruit)!
Le casse-croûte avant la randonnée; mais pas de soupe, pas de cafetière et pas de café avant la fin de la messe; l’équipement est dans la cuisinette, à l’avant de l’église, comprenons-nous.

Un coup-d’œil à l’exposition de tableaux, à la belle cloche qui trône au pied du chœur et au nouveau piano, sous sa couverture pour le moment.

Entre un et deux mètres de neige poudreuse dans la forêt; pour le plaisir des skieurs. Mais rejoindre le chalet quitté début novembre, par le sentier Mount et chaussé de raquettes mal attachées, avec les guêtres laissées dans le sac à dos et des bâtons inappropriés, est une folie… On s’enfonce presque autant qu’en simples bottes. Les bâtons sont aussi inutiles; à moins de pouvoir rejoindre roc ou autre masse dure. Pour l’exercice, c’est complet.

La visite s’est contentée de marcher tout le long du lac; ses trois semaines à la recherche de l’hiver québécois auront été enrichissantes… Dommage de les clôturer par ce «pouce par pouce» au retour vers la métropole, sur notre belle autoroute des Laurentides; avec la menace de pluie verglaçante qui nous guette à l’arrivée.

                                                                                                              Par Carl Chapdelaine

Le marché de Noël de Montfort

Photos de France Massie

Ce fut un merveilleux événement couronné de succès, nous rapporte Mme Chartier, à l’accueil du Pavillon Montfort.
Une douzaine de kiosques avaient été montés dans la grande salle (nef) du Pavillon. Ils étaient essentiellement tenus par des artisans locaux. Les gens du village, et des alentours aussi probablement, sont venus nombreux et leur intérêt explique la réussite de la tenue de ce marché.
Et les visiteurs ne se sont pas contentés d’admirer les multiples et superbes pièces exposées; ils en ont aussi achetées. Ce qu’ils mettront au pied de leur arbre de Noël pour le grand jour des échanges de cadeaux ne passera pas inaperçu. Quoi de plus original, appréciable et utile que d’offrir ou de recevoir une catalogne réalisée par un artisan du village? On peut également imaginer que l’événement aura été pour plusieurs l’occasion de rencontrer amis et voisins, comme autrefois justement sur le parvis de l’église, une irremplaçable tradition perdue.
Félicitations à la Table de concertation des Arts et de la Culture de Wentworth-Nord, aux bénévoles, aux autorités et surtout aux artisans qui ont permis une telle réalisation.

Par Carl Chapdelaine

Où se situe la rue Sunny-Side?

  • Repaire des bouées de navigation...

Nous surprenons les arpenteurs-géomètres de la firme Madore, Tousignant et Bélanger, de Lachute, venir établir les coordonnées géographiques de sites du côté de la rue Sunny Side. 

Ils devront s’orienter sur un repère géodésique incrusté sur un affleurement rocheux, près du croisement du chemin de Newaygo et de la rue du Chemin-de-fer, à la hauteur de la séparation entre les bassins Est (Montfort) et Ouest (Newaygo) du lac Saint-François-Xavier. Ils y installent des instruments sur lesquels ils pourront par la suite s’orienter à distance, depuis la rue Sunny Side, et déterminer avec une précision de quelques centimètres la position géographique Longitude, latitude et altitude des sites à y localiser. Notre GPS de randonnée, nous expliquent-ils, ne saurait être plus précis que de quelques mètres.

«Au fil des années, les arpenteurs-géomètres ont mis sur pied un réseau de points dont les coordonnées exactes sont connues : on les appelle « points géodésiques ». Ces repères officiels sont d’une précision de l’ordre de quelques millimètres; on les retrouve un peu partout dans les municipalités.» Denicourt, arpenteurs-géomètres

«Le Ministère a établi un réseau géodésique de base qui comprend 57 000 points du réseau planimétrique et 22 000 points du réseau de nivellement. Cette infrastructure matérialise le système de référence géodésique et le système de référence altimétrique…» Expertise géodésie 

Nous ne connaissons cependant pas le rapport entre notre repère géodésique et ces points établis par le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles, ou s’il s’agit même de l’un d’eux. Espérons qu’un professionnel saura nous éclairer…

Par Carl Chapdelaine

De l’image à l’imaginaire

De belles toiles sont toujours en exposition à la galerie d’art Montfort. Dans le pavillon principal, à l’arrière de la nef de la chapelle, Denise et Pieter Meyer, l’inséparable couple, donnent une rétrospective de leur art du 20 octobre au 13 janvier. Des photos de fleurs, remodelées électroniquement, agrandies parfois, vont devenir des œuvres d’art numérique.

   C.C.

Ed Clark et autres...

L’exposition de groupe se poursuit dans la tribune arrière; on veut offrir une présentation permanente qui nous amènera à l’année 2019. De nouvelles toiles en ont remplacé d’autres, mais l’on y retrouve quelques-unes déjà admirées. Dès la première marche de l’escalier abordée, le visiteur avait levé le regard sur des abstractions d’une couleur intense; une pure merveille à nos yeux!                                   C.C.

Bouées retirées

Couleurs d'automne

Fin de saison à Écho Aloha
5 octobre et il fait froid depuis déjà une semaine. L’entreposage des planches à pagayer se fera ailleurs. Nous lançons, à la blague, qu’un nouveau règlement obligera de les laver avant de quitter le lac, l’an prochain… En fait, elles sont abîmées et le club songe à les remplacer par des neuves pour la saison 2019. Elles seront vendues si possible. Écho Aloha a aussi des planches gonflables.
On ne chôme pourtant pas en hiver; il y a les cours d’apprentissage en piscine, sur des planches qui sont attachées. Cela permet quand même de pratiquer son équilibre et de se préparer pour l’été prochain. Le club est présent dans cinq municipalités, dont Mont-Tremblant.

C.C.

Exposition de groupe

À la Galerie d'art Montfort, du 8 septembre au 7 octobre; les samedis et dimanches.

Les stations éphémères

La draisine, par Michel Giroux, au parc de la Plaque tournante. À la session de la MRC du 11 septembre, le préfet, M. A. Genest, a mentionné qu'il avait été question de garder cette oeuvre de façon permanente.

Le tour du jardin d'Eleanor Dunford

Lac-des-Seize-Îles

Journée des arts et de la culture

Journée de déluge au lac!

On nous a rapporté qu'il avait plu comme jamais toute la journée de mercredi au lac Saint-François-Xavier. Certains propriétaires absents ont pu compter sur la vigilance et l'esprit d'entraide de leurs voisins pour voir à protéger leurs embarcations.

Canoë/kayak Viking

Jeunes à l'entraînement près du pavillon Montfort.

Club de canoë-kayak Viking

Plage de Montfort & Ch. du Lac-Thurson

Journée verte et Marché fermier

Lac SFX dégelé

Dégel au lac SFX

Collecteur de sable de la Grande Côte?

Il faut que les ingénieurs trouvent plus de moyens de collecter le sable de la Grande Côte.

Avril, Lac St-François-Xavier

Photos au LSFX

Exposition de toiles: Turquoise

2e fossé sur la Grande Côte

L’excavation d'un profond fossé avec enrochement, longeant le bord ouest de la côte de la route Principale, à Montfort, devrait empêcher le débordement d'eau, chargée de sédiments, sur les rues Sunny Side et Provencher lors de ruissellements exceptionnels. Elle permettra de diriger toute la charge vers la fosse de 10 000 gallons enfouie au pied de cette grande côte. La configuration à corriger permettait l’arrivée de quantités importantes de ces sédiments dans le chenal sous le pont de Montfort, côté ouest. 

Le maire Genest avait annoncé cette opération à la séance municipale du 2 octobre dernier, à l'occasion d'une autorisation de dépenses votée par le conseil de la municipalité. Le ministère des Transports avait déjà procédé ainsi du côté est de cette côte en novembre 2014, lors de l'installation de cette fosse ou «trappe à sable». Il partait toutefois de moins haut sur la côte. Cette fois, le Ministère autorise mais n'assume ni la responsabilité, ni le financement des travaux.

L'opération, planifiée par le directeur de l'équipe des Travaux publics, M. André-Philippe Hébert, a eu lieu la semaine dernière. Il a fallu trois jours de travaux, avec dynamitage, nous a expliqué M. Joseph Licata, le directeur général adjoint de la municipalité.  La trappe à sable installéeLa trappe à sable.

Carl Chapdelaine

Vue du Belvédère des Orphelins et de la Grande Côte

La vue panoramique du Belvédère du Sentier des Orphelins, en ce 10 octobre, vous porte à la contemplation. Les couleurs automnales ont à nouveau subitement transformé le paysage infini  et baigné de lumière en ce jour ensoleillé. La douceur exceptionnelle de cette matinée, autant que le silence et la vastitude qui vous entourent ne peuvent que vous émouvoir. Vous ne cherchez plus à découvrir quelque construction à l’horizon, même si les lignes à haute tension aux confins des collines vous rappellent la présence humaine, alors que la beauté des formes, des arbres, des rochers, comblent déjà pleinement votre curiosité. Et c’est sans compter les bienfaits de l’exercice qu’il vous aura fallu consacrer à l’ascension.
Avec le refuge tout près, où vous aurez pu passer la nuit, l’endroit est certes exceptionnel, quoique visiblement trop peu fréquenté; un attrait récréotouristique incomparable. Le lieu n’est cependant pas facilement abordable, sauf pour le soussigné qui semble y être le plus proche résident-villégiateur. Pour les autres, il y a bien un accès assez rapproché par l’entrée Nord-Ouest, entre les km 12 et 13 du Corridor aérobique; mais encore faut-il parvenir à ce dernier endroit. À l’autre bout, le stationnement en construction, à l’extrémité du chemin du Lac-Thurson, vous laisse encore quelques kilomètres à gravir pour avoir votre récompense.
Promotion récréotouristique? Comment reculer maintenant, après la création d’un tel attrait? La question devrait être plutôt de chercher à tirer le meilleur profit pour tous, avec le moins de désagréments, de ce qui a été aménagé. 

Carl Chapdelaine

Lac Chevreuil

Un début de coloris d'automne?

Affichons-nous!

Inauguration des micro-bibliothèques de W-N

Ch. du Lac-Thurson S-O

L’impressionnant chemin, souvent surélevé, est bordé de fossés enrochés sur de grandes longueurs pour régulariser la vitesse de l’eau dans les pentes et ainsi limiter l’érosion ou l’apport de contaminants vers le lac. Un palier gazonné a de même été aménagé au pied de certains ponceaux.
Le chemin du Lac-Thurson est bien rendu à sa destination, presque à la tête du lac Saint-François-Xavier; et les résidents comme leurs visiteurs n’ont pas tardé à l’utiliser. Certaines propriétés de l’embranchement sud-ouest de la route y sont déjà raccordées; le mouvement devrait s’amplifier. Le sentier des Orphelins et celui du Lac-à-la-Croix seront aussi directement accessibles par cette voie. La vie de ce coin du lac va bien changer, et la marina de Newaygo ne fera plus partie de l’équation.
Le secteur va inexorablement s’urbaniser. Il faudra voir se transformer des chalets saisonniers en résidences secondaires quatre saisons et de nouvelles maisons somptueuses s’échelonner le long de ce chemin et en bordure des lacs qu’il côtoie. 
Mais malgré les mesures palliatives imaginées, la pression sur l’environnement des lacs contournés va s’accroître au fur et à mesure de cette transformation. Une fois à tous les quatre ans minimum, ou deux ans si vous y habitez à l’année, vous aurez la visite du camion de vidange de votre nouvelle fosse septique, ce pourquoi le chemin a été commandé.

Ch. Thurston, phase 2

Cette deuxième phase de construction comprend la bifurcation du chemin, à environ 200m du lac. Les deux sections de la route vont le longer, vers l’est et l’ouest, pour desservir les chalets riverains.
On voit aussi un bassin de rétention des eaux de ruissellement et des sédiments en bordure du chemin, au bas d’une pente. En l’absence de toute végétation, quelques barrières à sédiments doivent retenir ces derniers lors de la construction du chemin.
Le chemin Thurston coupe le sentier des Orphelins, méconnaissable ici; on est apparemment au point E3 du Sentier.
L’embranchement Est conduit à un cul de sac; un chalet et le lac sont visibles de cet endroit.
Alors que le dynamitage s’est fait entendre pendant quelques semaines, les pans de collines mis à nu indiquent l’ampleur des travaux et l’emprise du chemin Thurston dans le paysage. Un chantier considérable qui tire à sa fin; avec de gros contrats de déneigement et de déglaçage en vue…

Une marina présentable?

Une douzaine d'arbres abattus au profit de trois poteaux d'Hydro en 2015... Il est temps de réparer l'erreur et de replanter. Si c'est possible au Val Lisbourg, pourquoi pas à Newaygo?

Un troisième fleuron?

Photos au Pavillon

26 juill. 2017

Notreau au lac

Adélois en visite à W-N

Ah, la nature sauvage, par un beau dimanche après-midi; avec la compagnie des petites mouches noires et la pluie qui s'en vient! Rien ne les arrête ces Adélois; bonne excursion sur le Corridor aérobique, le Sentier des Orphelins ou la Montfortaine...

Auto-lavage!

Quel bel accueil en ce premier dimanche de juin. La demoiselle, dans son meilleur français, vous guidera gentiment vers le poste de lavage d'embarcation. Aujourd'hui, vous passez la main dans la cage et prenez vous-même le fusil arroseur en main; ouvrez aussi la valve d'amenée d'eau sur le mur. Vous aurez même droit au dépliant de l'Association du lac qui vous explique la réglementation à W-N et vous détaille les généreux tarifs, en temps normal. Et la vignette?

Abri à bac

Sur le chemin des Montfortains; mais nous préférerions voir le derrière devant...

Vue du Belvédère des Orphelins

Les petites mouches noires, par nuées, sont trop petites pour apparaître sur la photo...

Dégel au lac, 23 avril

Dégel au lac (10 avril)

Corridor aérobique

Ch.Thurson(Thurston)

Phase 2: défrichage

Construction

Côte: Sable & gravier

Coloris d'automne

Verdure au chenal

Espèces envahissantes

Régate Viking

Ponceaux: exit dans le lac

Barrière opérationnelle

Photos: Lac St-François-Xavier

Un 2e conteneur rempli!

Pas jojo...

Épluchette de blé-d'Inde de la paroisse et du Club Viking

Fonds environnemental - LSFX - Environmental Fund

Souper communautaire de l'ALSFX

Le Pot Luck de samedi a obtenu un franc succès, avec plus d'une centaine de participants.

retour

Les Régates d'été de Montfort fêtent leur 50e anniversaire. Dave Clark et M. le maire Genest ont profité du Pot Luck pour rendre hommage à Bob Clark qui les a organisées depuis le début. Pour remercier Bob de son travail et souligner l'événement, son frère Dave et Edna Schell ont pensé à un trophée bien spécial qui lui a été alors remis.

Merci à Colleen Horan, Diana Jegou et à tous ceux qui ont mis la main à la pâte pour le succès de cet événement et pour nous avoir transmis des photos de la soirée.

Les oisillons-huards nourris à la truite...

AGA: photos

Heures du Refuge des Orphelins

Planchistes à pagaie

Du chenal à la marina!

La barrière ...branchée?

Le 10juillet 2015
Cette semaine, l'Hydro a amené les fils au poteau planté plus tôt près de la barrière automatisée. Ce poteau, comme ceux longeant maintenant la section du pont à tréteaux, a été coiffé d'un réverbère. Ne reste plus qu'à voir les techniciens de la compagnie Barrière Prestige revenir raccorder le tout pour que le côté technique de la mise en opération soit terminé.
En cas de panne de courant, il semble qu'il y aura moyen d'opérer manuellement l'ouvrage. Pour ce qui est des véhicules d'urgence, un cri de leur sirène déclenchera automatiquement son ouverture, nous a-t-on expliqué. On peut apercevoir la petite boîte de contrôle de ce système d'urgence sur le côté de la grande boîte de commande. Espérons que ceux qui savent si bien imiter le cri du huard n'arriveront quand même pas à jouer de la sirène…
La barrière n'est cependant pas encore en fonction. Il appert que la MRC doive préalablement faire parvenir une lettre d'explication aux intéressés; ils en ont bien besoin. Cette formalité suffira peut-être à permettre l'inauguration du système. Il faudra aussi cependant que les laissés pour compte obtiennent aussi leur précieux code personnel d'accès à la voie partagée et bientôt protégée… Ils pourront aussi se payer une télécommande, ou espérer que leur iPhone puisse un jour être doté d'une application appropriée!
Prière d'adresser toute demande d'information aux autorités municipales.
Carl

La SQ et les huards en patrouille...

Planches à pagaie

Kayaks et code de conduite

Code de conduite pour pagayeur au lac Saint-François-Xavier (Disponible au Pavillon de Montfort)
1. Préservation du lac :
a. Si votre embarcation vient de quitter un autre plan d'eau, inspectez-la pour y déceler tout fragment de plante envahissante et lavez-la comme l'exige la réglementation avant la remise à l'eau.
b. Ne jetez rien dans l'eau ou sur la rive.
2. Respect de la propriété privée : N'utilisez pas les plages ou les quais des résidents.
3. Respect d'autrui : Minimisez le bruit et gardez-vous de tout langage inapproprié.
4. Sécurité : Comptez une veste de sauvetage par occupant. En groupe, ne vous éparpillez pas sur le lac.
Avertissement : Il y a des bateaux dotés de puissants moteurs sur le lac; ils peuvent produire des remous et de fortes vagues. Méfiez-vous de tels bateaux à tout moment; mais en particulier pendant les heures où le ski nautique et d'autres activités de remorquage sont autorisés : (de 13 h 30 à 17 h, et de 18 h 30 à 19 h 30). Notez que les règlements fédéraux imposent une limite de vitesse de 10 km/h, à moins de 30 mètres de la rive; les petites embarcations sont donc moins en danger près de la rive.
L'Association de lac Saint-François-Xavier vous souhaite une agréable journée sur le lac.

S'informer auprès de la Coopérative de Solidarité des 4 Pôles pour la location, au (450) 712-2507, ou éventuellement au préposé sur place.

Nouvelles

Cours du club Viking

La trappe à sable installée!

Barrière articulée

Les résidents des adresses retenues reçoivent actuellement une lettre de la MRC des Pays-d'en-Haut les informant de l'installation d'une barrière articulée à Newaygo. Le schéma de cette structure métallique donne une largeur hors tout de près de dix mètres.
Les propriétaires sont invités à remplir le formulaire joint, en y indiquant un code de quatre chiffres de leur choix; ce dernier, une fois programmé, leur permettra d'ouvrir la barrière. On trouve aussi jointe une note du fabriquant, Barrière Prestige inc., à Saint-Hyppolyte, où on mentionne le prix de télécommandes, à 40$ pièce.
En préambule, la lettre expliquait la situation dérogatoire de la circulation automobile au Corridor aérobique et qui justifiait cette mesure. Elle précisait que, en contrepartie du droit de circuler, la MRC et la municipalité ont convenu d'une tarification annuelle d'utilisation de la barrière de 50$, pour 2015. À ces frais s'ajoutent, pour les résidents de la Rue du Chemin-de-fer, les frais habituels d'entretien du chemin en hiver et maintenant ceux d'été, de 100$, pour cette même année.
Ne cherchez plus pour le cadre de votre prochaine photo bucolique du lac à Newaygo; la prestigieuse barrière devra faire l'affaire…

retour

La trappe à sable

Les nouvelles plaques d'adresse

Apparues sur la rue Principale

Des Orphelins au lac Thurston